Des tests ADN pour déterminer à quel chien appartient le “cadeau” laissé sur le trottoir

(photo flickr/FaceMePLS)
 (photo flickr/FaceMePLS)

La ville de Naples s’engage dans une lutte pour la propreté de ses rues. Des tests ADN seront désormais réalisés sur les crottes de chiens laissées sur les trottoirs et une amende de 500 euros sera infligée aux maîtres incivils si une correspondance est trouvée dans la base de donnée, révèle le New York Times.

Près de 200 chiens, sur les 80 000 que compte la cité du sud de l’Italie, ont déjà subi une prise de sang à la clinique vétérinaire afin de créer le fameux fichier de référence. Si la campagne est jusqu’ici limitée à trois quartiers, son coût s’élève toutefois à près de 20 000 euros.

« Je sais que certaines personnes trouvent ça drôle, a déclaré le maire adjoint, Tommaso Sodano, avec tous les problèmes de la ville, nous nous concentrons sur l’éradication des merdes de chiens ». Mais pour beaucoup de Napolitains qui empruntent les trottoirs, l’initiative est loin d’être désagréable : « Tous les jours, des gens se promènent avec un petit cadeau sous leur chaussure », relève un policier chargé de cette opération propreté.

Une fois les “petits cadeaux” disparus, les autorités pourront se concentrer sur les autres problèmes : les deux milliards d’euros d’impôts impayés, les rues criblées de nids de poule, le crime organisé, la police sous-payée et les décharges illégales dispersées ci et là dans la ville portuaire.

Recommandé pour vous

0 commentaires