Sur Facebook, la mauvaise humeur est virale

fb

En recoupant des milliards de messages publiés sur Facebook ayant un rapport avec le mauvais temps, une équipe de l’Université de Californie a démontré que les statuts postés sur le réseau social pouvaient influer de manière négative sur l’humeur des internautes. Selon les chiffres relatés par le Mirror, les messages négatifs ont en effet augmenté de 1,16% en réponse à un texte évoquant la mauvaise météo tandis que, dans le même temps, les messages positifs ont diminué de 1,19%. « Ces résultats impliquent que les émotions peuvent se répercuter à travers les réseaux sociaux et synchroniser les utilisateurs à l’échelle mondiale entre groupes de gens heureux et malheureux », expliquent les chercheurs au journal britannique.

Si les scientifiques s’inquiètent de voir les émotions mondiales bouleversées en à peine quelques clics, ils se rassurent en se tournant vers les messages positifs qui semblent avoir plus d’influence : un message heureux génère 1,75% de messages positifs supplémentaires.

Recommandé pour vous

2 commentaires

  1. Machine 8 années ago

    Ou alors les gens sont juste tristes quand il pleut ! non ?

    Répondre Like Dislike
    1. triton 8 années ago

      Ouais et du coup si ça se trouve le pourcentage de messages négatifs augmente proportionnellement le nombre de suicide :3

      Répondre Like Dislike