La France est le 2e plus gros demandeur d’informations sur des utilisateurs Google

 Avec 2750 demandes de renseignements émises au cours du 2e semestre 2013, la France arrive en seconde position du classement établi par le nouveau rapport de transparence édité par Google.

(photo flickr/brionv)
(photo flickr/brionv)

Provenant « d’organismes chargés de l’application des lois françaises » (police, gendarmerie, fisc, URSSAF ou services des douanes), ces demandes ont visé 3300 utilisateurs de Youtube ou des autres services de Google dans l’hexagone entre juillet et décembre 2013. C’est un millier d’utilisateurs de plus qu’à la même époque, l’année précédente. « Nous examinons chacune des demandes pour nous assurer qu’elle respecte à la fois l’esprit et le texte de la loi », précise le rapport. Résultat, seulement la moitié de ces requêtes ont abouti. Malgré tout, le nombre d’informations livrées par Google aux services français a presque doublé en un an.

Le top 10 des plus gros demandeurs d'informations d'utilisateurs à Google.
Le top 10 des plus gros demandeurs d’informations d’utilisateurs à Google.

En 2012, la France occupait la 3e position du classement, derrière l’Inde, avec 1700 requêtes. Comme depuis janvier 2010, ce sont les États-Unis qui trônent sur la première marche du podium avec 10 500 demandes de renseignements en 6 mois sur 18 200 utilisateurs. Surtout, le pourcentage de requête auxquelles Google accède est exceptionnellement élevé outre Atlantique ; plus de 80% des demandes aboutissent au pays de la NSA. En quatre ans, le nombre total de requêtes dans le monde a augmenté de 120%.

Recommandé pour vous