Les députés paraguayens ont un budget « snacking » mensuel deux fois supérieur au salaire moyen

(photo d'illustration flickr/msulibrary1)
(photo d’illustration flickr/msulibrary1)

La Chambre des députés du Paraguay vient d’allouer un budget de presque 1500€ par jour pour les repas, collations et autres boissons de ses membres. Les contrats liés à cette dépense de 2,54 milliards de guarani (414 000€) par an ont été attribués à trois prestataires et représentent 5000€ de frais de repas pour chaque député par an, soit environ 400 euros par mois. Ils pourront donc déguster de savoureux buffets composés de filets de porc sauce à l’orange, de poulet la crème ou encore une variété des plats de poisson, sans oublier les desserts : tarte au citron ou moelleux au chocolat par exemple.

La nouvelle, rapportée par El Mundo, est en tout cas loin d’être bien accueillie dans ce pays où plus d’un million de personnes vit dans l’extrême pauvreté et 42% de la population des enfants et des adolescents sont considérés comme sous-alimentés. Au Paraguay, le salaire moyen est d’environ 200 euros par mois. C’est d’ailleurs la principale cause de la vive contestation qui agite le pays depuis la fin du mois de mars. Peu de chance, donc, que cette décision calme les tensions.

La question de la « cantine » des députés est beaucoup plus floue en France puisque les élus disposent d’une “indemnité représentative de frais de mandat” destinée à couvrir tous les coûts induits par l’exercice de la fonction. Une sorte de fourre-tout dans lequel on retrouve les frais de restaurant, de carburant ou encore l’organisation de réceptions. L’enveloppe allouée à chaque député est de 7 100€ brut par mois.

Recommandé pour vous

0 commentaires