Internet serait en partie responsable de l’athéisme

(photo flickr/Dominic's pics)
(photo flickr/Dominic’s pics)

Quatrième pays le plus athée du monde, la France est aussi celui dans lequel le nombre de personnes se déclarant irréligieuses a le plus augmenté entre 2005 et 2012, passant de 14 à 29%. Mais si les chiffres français sont impressionnants, le pays n’est pas un cas à part et suit une tendance mondiale. En Amérique, entre autres, le nombre de personnes qui déclarent n’avoir aucune appartenance religieuse a doublé depuis 1990. Dans le même temps, le nombre de personnes ayant accès à Internet est passé d’approximativement zero en 1990 à 87% cette année en Amérique.

C’est sur cette corrélation qu’Allen Downey, un professeur en ingénierie informatique à l’Université F.W. Olin du Massachussetts s’est penché. Après plusieurs analyses statistiques comprenant des variables comme le revenu ou le lieu de résidence, il a établi que 50% du phénomène de « détachement religieux » pouvait s’expliquer par trois facteurs : une baisse de l’éducation religieuse, une amélioration du niveau d’éducation universitaire et l’augmentation de l’utilisation d’Internet. Selon lui, cette troisième notion expliquerait à elle seul 20% de cette baisse.

Downey a expliqué à la radio NPR n’avoir pour l’instant lu aucune contradiction sérieuse à sa théorie mais il tient à préciser que si ces trois facteurs expliqueraient 50% du phénomène de détachement religieux, il ne trouve aucune explication aux cinquante autres pourcents. Enfin, il prévoit que d’ici 2040, 25% de la population déclarera n’avoir aucune préférence religieuse.

Recommandé pour vous

0 commentaires