Les États-Unis sont le meilleur pays pour être riche, loin devant la France

(montage photo David Blackwell/flickr)
(montage photo David Blackwell/flickr)

L’OCDE le confirme, peu importe l’endroit où vous vivez, il est très intéressant d’y être riche. Cependant, selon une nouvelle étude de l’organisation économique, il serait encore plus facile de s’enrichir aux États-Unis. Alors qu’en 1981, les 1% les plus fortunés de la population américaine se partageaient environ 8% des revenus du pays, en 2012, ce chiffre a atteint 20%.

Même dans les pays réputés plus égalitaires, le constat est le même. En Finlande, Norvège et Suède, par exemple, les revenus partagés par le « dernier centile » ont augmenté de 70%, atteignant maintenant 7-8% des revenus totaux des pays. En France, en revanche, la part des richesses détenue par les plus aisés n’a augmenté que d’1% en vingt ans.

revenus

L’une des raisons avancées par l’OCDE est la baisse des taxes dans la plupart des pays sur les sources de revenus annexes aux salaires (rentes, revenus immobiliers, dividendes etc.) Des sources qui ne concernent que les plus riches. En moyenne, dans les pays de l’OCDE, l’impôt sur les sociétés est passé de 47 à 25% et celui sur les dividendes de 75 à 42%.

« Sans une politique d’action concertée, l’écart entre les riches et les pauvres est voué à se creuser davantage dans les années à venir », a déclaré le secrétaire général de l’OCDE Angel Gurria. « Surtout, il est important de veiller à ce que les plus riches payent des impôts à la hauteur de leur fortune. » L’inégalité économique sera par ailleurs l’un des principaux sujets abordés lors de la réunion annuelle de l’OCDE du 5 au 7 mai prochains.

Recommandé pour vous

0 commentaires