2000 emplois supprimés par jour en Espagne

Manifestation à Saragosse en novembre 2012. (photo flickr/Anvica)
 Manifestation à Saragosse en novembre 2012. (photo flickr/Anvica)

Les déclarations du gouvernement espagnol sur l’amélioration de la santé financière du pays se multiplient ces derniers temps. Leandro Esteban, conseiller à la présidence et aux administrations de Castille-La Manche a même déclaré mardi 13 mai : « Nous sommes en pleine reprise économique. Elle est là et elle est inarrêtable ».

Mais d’après le dernier rapport de l’Institut national de statistiques espagnol, la situation est loin d’être aussi réjouissante. Selon la publication, 184 600 emplois supplémentaires ont été détruits entre janvier et mars. Même si ce chiffre représente la plus faible destruction d’emplois depuis 2008, il élève à 25,9% le taux de chômage du pays, soit le plus élevé depuis 2002.

« Beaucoup de jeunes ont cessé de chercher du travail. Il y a un grand nombre de chômeurs de longue durée, découragés, qui ont cessé d’envoyer leur CV », a déclaré à Reuters Sara de la Rica, économiste à l’Université du Pays Basque.

Recommandé pour vous

0 commentaires