L’Australie en proie à une cyberattaque d’iPhones avec demande de rançon

(photo Twitter)
(photo Twitter)

Appareil piraté par Oleg Pliss ». Depuis deux jours, ce message réveille des dizaines de propriétaires d’iPhones australiens. Derrière ce piratage : un hacker – sous un faux nom – qui réclame entre 50 et 100 dollars de rançon à ses victimes pour leur rendre l’usage de leur téléphone. « Selon les experts, écrit la BBC, le pirate exploiterait une faille dans la fonction “localiser mon iPhone” ». Seuls les appareils attaqués équipés d’un code de verrouillage sont épargnés.

Selon le Sydney Morning Herald, la cyberattaque s’étendrait dans toute l’Australie et toucherait aussi des macintoshs ainsi que des iPads. Apple a déclaré qu’aucun de ses systèmes n’avait été violé et que les utilisateurs concernés devaient contacter l’assistance et rapidement changer le mot de passe de leur compte. La société de paiements en ligne Paypal, de son coté, a assuré que toutes les rançons qui avaient été versées seraient remboursées.

“Mon téléphone et mon iPad ont été piratés pendant la nuit, “votre appareil a été piraté par Oleg Pliss”, indique un message sur l’écran…”, écrit cette Australienne sur Twitter.

La théorie la plus probable avancée par les experts est que le pirate aurait récupéré les mots de passe d’utilisateurs au cours de précédentes cyberattaques comme celle d’eBay la semaine dernière. Même si le problème semble ne pas avoir encore franchi les frontières australiennes, les récentes actualités poussent à croire qu’il est de bon ton de changer les mots de passe de ses comptes et appareils connectés à Internet.

Recommandé pour vous

0 commentaires