Seattle est devenue l’enfer de la drague

Après avoir frappé San Francisco, le phénomène s’attaque à Seattle. Le nombre d’hommes célibataires est tellement important dans la ville de la côte ouest des États-Unis qu’il est désormais devenu extrêmement compliqué pour un homme de décrocher un rendez-vous amoureux. « La présence d’entreprises comme Microsoft et Boeing a toujours compliqué les rencontres homme-femme à Seattle. Mais depuis deux ans, décrocher un rencard est devenu vraiment difficile », explique le blogueur américain Jeff Reifman dans un débat qui enflamme la toile. La théorie de cet ancien employé de Microsoft : tout cela serait de la faute d’Amazon.

(source US Census 2010)
(source US Census 2010)

Le géant de la vente en ligne, dont le nombre de salariés est passé de 5000 à 25 000 en quatre ans à Seattle, emploierait 75% d’hommes, perturbant complètement l’équilibre amoureux de la ville. « Les femmes m’ont semblé plus distraites que jamais, comme si je n’étais qu’un numéro pour elles », continue le blogueur. Selon lui, il y aurait aujourd’hui à Seattle 130 hommes célibataires pour 100 femmes cherchant l’amour.

Les grandes entreprises d’électronique auraient-elles un impact sur la santé amoureuse des villes où elles sont implantées ? The Dating Ring, une start-up américaine, propose en tout cas depuis quelques mois à des femmes de New-York de prendre l’avion pour San Francisco afin de rencontrer les employés célibataires d’Apple, Google ou encore Facebook.

Recommandé pour vous

0 commentaires