Votre mode de vie étant jeune ne vous condamne pas à développer une maladie cardiaque

Selon l'Assurance maladie, 20 mn d'exercice par jour suffisent pour diminuer le risque de diabète, d’hypertension artérielle ou de cholestérol. (photo flickr/Official U.S. Navy Imagery)
 Selon l’Assurance maladie, 20 mn d’exercice par jour suffisent pour diminuer le risque de diabète, d’hypertension artérielle ou de cholestérol. (photo flickr/Official U.S. Navy Imagery)

Il est de notoriété publique qu’une bonne alimentation et une activité physique régulière peut vous tenir éloigner des maladies cardiaques. Mais si comme beaucoup vous avez passé votre jeunesse à vous nourrir de pizza, de bière et que vous vous êtes appliqués à fuir les salles de sport, soyez rassurés, vous n’êtes pas condamnés à développer une maladie cardiaque. C’est en tout cas ce que vient de révéler une étude publiée mardi dans la revue Circulation.

Selon Bonnie Spring, directrice du Centre pour le comportement et la santé à l’Université Northwestern et auteure principale de l’étude, les gens qui abandonnent leurs mauvaises habitudes vers leurs 30 ou 40 ans peuvent réduire les risques de développer une maladie coronarienne. « De la même manière, si vous avez toujours eu un mode de vie sain et que vous le laissez se dégrader à 40 ans, les risques augmenteront », ajoute-t-elle. En résumé, votre mode de vie durant la deuxième moitié de votre existence importerait plus que celui de votre jeunesse.

Les 5000 participants de l’étude ont été examinés entre 18 et 35 ans puis à nouveau 20 ans plus tard. A chaque fois, le docteur Spring et son équipe ont pris en compte le tabagisme, l’activité sportive et l’indice de masse corporelle de l’individu et l’ont associé à l’accumulation de calcium et l’épaisseur des parois intérieurs de ses artères. Deux signes avant-coureurs d’une maladie coronarienne.

« Trop souvent, les médecins pensent qu’une fois l’âge moyen atteint, il est trop tard et que les conséquences sont irrémédiables. Notre étude donne un message encourageant », conclut le docteur Spring.

Recommandé pour vous

0 commentaires