A Manchester, étudier NTM permet de décrocher son diplôme

JoeyStarr au festival Les Ardentes, à Liège, en 2012. (photo Kmeron/flickr)
 JoeyStarr au festival Les Ardentes, à Liège, en 2012. (photo  Kmeron/flickr)

L’Université de Manchester en Sciences humaines propose à ses étudiants en licence un cours magistral intitulé « musique protestataire en France ». De George Brassens à Serge Gainsbourg en passant par NTM, le cours permet d’étudier les expressions de la contestation au sein de la musique française de 1950 à nos jours. Paroles, créations musicales, discours des artistes replacés dans les contextes historique, politique et social, la matière permet aux jeunes étudiants britanniques de comprendre l’importance culturelle qu’ont eue ces artistes en France.

Même si la démarche peut surprendre, il n’est pas étonnant qu’elle ait vu le jour à Manchester, une ville dont la culture musicale est l’une des plus riches d’Angleterre et où les sujets de conversations au pub sont partagés entre les groupes émergents de la nouvelle scène britannique et le les résultats de l’équipe de football Manchester United.

Recommandé pour vous

1 commentaires

  1. Droogy 5 années ago

    Et Manchester City 😉

    Répondre Like Dislike