Le président indonésien propose aux électeurs de choisir leurs futurs ministres sur Facebook

Joko Widodo a été élu à la présidence de l'Indonésie le 9 juillet dernier. (photo flickr/U.S. Embassy Jakarta)
 Joko Widodo a été élu à la présidence de l’Indonésie le 9 juillet dernier. (photo flickr/U.S. Embassy Jakarta)

Joko Widodo, le nouveau président indonésien élu le 9 juillet, a trouvé un moyen original d’impliquer les citoyens dans la politique de leur pays. Deux jours après sa victoire à l’élection présidentielle, l’homme de 53 ans surnommé Jokowi a posté sur sa page Facebook un formulaire demandant aux internautes de décider quelles personnalités politiques ils souhaiteraient voir à la tête d’un ministère.

Joko Widodo a expliqué que le paysage politique du pays était marqué par l’émergence d’une participation citoyenne volontaire remarquable. « Bien que la sélection des ministres soit la prérogative du président, tout le monde a le droit de participer à cette décision », conclut-t-il.

Le message Facebook était accompagné d’un document Google qui permettait aux internautes de choisir, pour chaque ministère, un candidat parmi trois prétendants au poste. Cette liste a été établie après des discussions intensives avec des activistes, des intellectuels, des journalistes ou encore des politiques. Les personnes désireuses de soumettre un autre candidat pouvaient également le faire.

Ce choix audacieux révèle la volonté des politiques indonésiens de se moderniser. Le président s’est d’ailleurs fait remarquer à plusieurs reprises en portant des baskets durant les débats télévisés ou encore pour sa passion de musique métal. De plus, Jokowi a besoin d’une coalition au parlement pour exercer. Le fait d’impliquer les Indonésiens dans le choix des ministres lui donnera sans doute plus de pouvoir sur ses opposants, relève le magazine Global Indonesian Voices.

Recommandé pour vous

0 commentaires