Un shérif décide de rhabiller ses détenus car une série a rendu leur tenue orange trop « cool »

(photo d'illustration flickr/Sklathill)
(photo d’illustration flickr/Sklathill)

William Federspiel, le shérif du comté de Saginaw, dans le Michigan, estime que la série à succès Orange is The New Black, qui se déroule en prison, rend les tenues orange des détenus trop « cool ». Produit par Netflix, le programme fait partie des plus grosses réussites de l’année et rassemblerait entre 8 et 15 millions de téléspectateurs à chaque épisode, rapportent certains sites spécialisés américains (Netflix ne communiquant pas ses audiences, ndlr).

La série rencontre un tel succès que la tenue arborée par ses acteurs a franchi les murs de la prison et le petit écran pour se retrouver portée par les adolescents américains dans la rue et les centre commerciaux. « Nos détenus travaillent parfois dehors ou en public, et je ne veux pas que les habitants les confondent avec des citoyens lambda ou qu’ils les regardent passer sans réagir s’ils prennent la fuite », a déclaré le shérif Federspiel au site Mlive.com.

Exaspéré, il a décidé de rhabiller ses pensionnaires en uniformes noir et blanc à rayures, façon Dalton. Pour lui, aucune chance que cette combinaison ne devienne tendance.

0 commentaires