Vous pouvez désormais envoyer votre enfant dans un camp d’été en Corée du Nord

Le camp international pour enfants de Songdowon (flickr/(stephan))
 Le camp international pour enfants de Songdowon (flickr/(stephan))

De la plage privée aux toboggans aquatiques en passant par une chambre climatisée équipée de consoles de jeu, le camp de Songdown a tout ce dont un enfant peut rêver. Seules différences avec les camps d’été occidentaux : des portraits de Kim Jong-un et son défunt père Kim Il-sung ornent les dortoirs, les enfants participent à des activités « marche militaire » et se font remettre un uniforme à leur arrivée en « vacances ».

Inauguré le 29 juillet, le camp de Songdowon a pour objectif de faire découvrir l’un des pays les plus isolés du monde aux enfants étrangers. Majoritairement originaires de pays communistes, plus de 300 enfants et adolescents venus de Russie, de Chine, du Vietnam, d’Irlande ou de Tanzanie ont participé à la première session, rapporte l’agence de presse américaine Associated Press, la seule agence étrangère à avoir un bureau fixe à Pyongyang. Pour 270$ chacun (200€), les enfants ont pu s’adonner au volley, à la cuisine, à la natation et même à la navigation de plaisance.

Pour rappel, selon un rapport publié par l’ONU en 2012, des millions de personnes « souffrent de malnutrition et de manque de soins » dans le reste de la Corée du Nord. La malnutrition est responsable d’un retard de croissance chez un tiers des enfants de moins de 5 ans et le manque d’hygiène provoque la diarrhée, l’une des principales causes de décès chez l’enfant.

Rendez-vous sur le site du Daily Mail pour voir plus de photos du camp

Recommandé pour vous

0 commentaires