Le Wisconsin pourrait diminuer ses limitations de vitesse pour sauver les libellules les plus rares d’Amérique

Libellule émeraude. (flickr/Chris Parker2012)
 Une libellule émeraude. (flickr/Chris Parker2012)

En voie d’extinction, la libellule émeraude est l’objet de beaucoup d’attentions dans le Wisconsin, l’un de ses derniers foyers en Amérique du Nord. Son principal prédateur, a révélé une étude publiée en 2003, serait l’automobiliste, responsable de 3300 disparitions d’archiptères chaque été. Pour protéger l’espèce, dont la population est estimée aujourd’hui à 10 000 individus, l’État du Wisconsin a installé des panneaux sur le bord des routes qui longent l’habitat des libellules. Semblables aux panneaux qui avertissent de la présence de vaches ou de moutons, ils encouragent les automobilistes à « faire attention » aux passages d’insectes.

Mais les conducteurs peuvent-ils vraiment éviter une libellule en toute sécurité ou même l’apercevoir ? Perplexes, des chercheurs du Dakota du Sud ont tenté de trouver une meilleure solution. Ils ont donc arpenté les routes du comté de Door afin de découvrir à quelle vitesse d’impact avec une voiture une libellule émeraude succombe à ses blessures. Selon leurs recherches, l’insecte serait seulement étourdi par un choc inférieur à 55 km/h et aurait donc de grandes chances de s’en sortir. A des vitesses plus élevées, la violence du choc le tuerait sur le coup.

L’équipe de chercheurs compte ainsi publier son étude afin d’encourager l’État à baisser la limitation de vitesse sur les routes proches des habitats de libellules, au moins durant l’été, période d’activité de l’insecte.

Recommandé pour vous

1 commentaires

  1. Soulcie 7 années ago

    La photographie ne corresponds pas à la Libellule émeraude !!!

    Répondre Like Dislike