Le Japon compte cinq fois plus d’addicts au jeu que le reste du monde

Deux hommes en pleine partie de pachinko. (photo flickr/Kallu)
 Deux hommes en pleine partie de pachinko. (photo flickr/Kallu)

Le pays des nouvelles technologies et de la frénésie vidéoludique est en train de se prendre à son propre jeu. Près de 5% de la population japonaise (5,36 millions de personnes) sont dépendantes au jeu d’argent, vient de révéler une étude. Un taux cinq fois plus élevé que dans les autres pays du monde et qui risque d’exploser si le Japon autorise la construction de casinos dans l’archipel, comme il est prévu de le faire.

Parmi les jeux qui rendent les japonais accro, le pachinko, sorte de croisement entre un flipper et une machine à sous, est un véritable fléau. Le pays compterait environ deux millions de machines de pachinko – réparties dans 15 000 salles – et un japonais sur quatre y jouerait régulièrement. Parier sur les courses de chevaux, de motos, de voitures et de bateaux fait aussi partie du quotidien des Nippons.

En parallèle, 4,21 millions de Japonais seraient addicts à Internet, moitié fois plus qu’il y a cinq ans. Parmi eux, 1,20 million le seraient « de façon maladive », incapables de réduire leur temps de navigation pour lequel ils sacrifient vie professionnelle, sociale et familiale.

Recommandé pour vous

0 commentaires