SmellMe, un réseau social chinois pour trouver un ami à votre chien/chat

(capture SmellMe/techinasia.com)
(capture SmellMe)

Avec 33 millions de propriétaires qui brassent un marché de 1,2 milliard de dollars, le secteur porteur des animaux de compagnie joue désormais un rôle de poids lourd en Chine. Après MySocialPetwork et Kloof, deux références dans le domaine des réseaux sociaux pour animaux de compagnie, c’est au tour de SmellMe (« Sens-moi » en anglais) d’essayer de tirer son épingle du jeu. L’application – habilement baptisée – permet d’ores et déjà à 500 000 utilisateurs chinois de prendre des photos de leur chien ou chat tout au long de la journée et ainsi d’alimenter le profil de leur compagnon.

(capture SmellMe/techinasia.com)
(capture SmellMe)

Mais la fonction principale de SmellMe est d’arriver à connecter entre eux des propriétaires de chiens et chats. A la manière d’un site de rencontre, l’application permet de choisir quel « animal » vous souhaitez rencontrer. Seule différence : vous ne choisissez pas l’âge, le style vestimentaire ou les goûts de votre « cible » mais si vous cherchez plutôt un chien ou un chat, de quelle race et dans quel quartier. Et si la start-up qui a développé SmellMe vient de lever 1,6 million de dollars, c’est parce que derrière cette application aux airs innocents se cache un modèle économique alléchant. En plus de l’aspect rencontre, SmellMe propose à ses utilisateurs de noter les animaleries, toiletteurs, chenils et vétérinaires à la manière de Yelp – dont le chiffre d’affaires 2012 a été de 36 millions de dollars. De quoi enthousiasmer la start-up chinoise et ses investisseurs.

Recommandé pour vous

0 commentaires