Un blog anglais a listé les professions qui comptent les plus gros buveurs de café

  Une étude anglaise a réalisé le top 10 des professions qui comptent le plus grand nombre d’accrocs à la caféine. Il en ressort que si les enseignants boivent, en moyenne, plus de café que les personnels médicaux, ce sont les journalistes qui demeurent indétrônables premiers.

Si vous faites partie de la catégorie de personnes pour laquelle il est inconcevable de débuter une journée de travail sans café, pas d’inquiétude, vous êtes loin d’être seul. Sur un panel de 10 000 professionnels interrogés par le blog anglais d’information Pressat, 85% avouent ingurgiter un minimum de trois tasses de café par jour. De plus, 70% considèrent que leurs capacités de travail seraient amoindries s’ils privent leur organisme de sa tasse de café quotidienne.

Café (1)

A en croire l’étude, boire du café serait vu comme une nécessité dans nombre de professions. Les plus gros consommateurs se retrouvent, sans surprise, au sein des professions évoluant dans des environnements jugés particulièrement stressants. En tête, les journalistes qui consomment en moyenne plus de quatre tasses par jour, suivis de près par les officiers de police et les enseignants.

Screen Shot 2014-09-15 at 11.31.00 AM

Les effets de la caféine varient selon les consommateurs. Certaines personnes sont plus ou moins sensibles à ses propriétés énergisantes que d’autres et doivent par conséquent ajuster leur consommation quotidienne de café pour en ressentir les bénéfices. Une récente étude conduite par l’Université de Caroline du Sud a démontré qu’il était dangereux de consommer plus de 200mg de caféine par jour, l’équivalent d’environ quatre tasses. Et les conséquences ne sont pas à prendre à la légère. Une consommation excessive de café peut, à terme, en plus d’augmenter le niveau de stress, engendrer des problèmes de santé allant de la simple anxiété à la crise cardiaque…

Recommandé pour vous

0 commentaires