Une ville chinoise a mis en place des voies piétonnes réservées aux utilisateurs de téléphone

(photo news.cn)
(photo news.cn)

Le rôle d’un urbaniste est de développer des équipements qui coïncident avec les besoins des habitants d’une ville. La société évoluant, les besoins des habitants eux aussi changent. Et d’après les urbanistes de la ville de Chongqing, en Chine, il est devenu indispensable d’assurer la sécurité des personnes qui marchent leur téléphone portable à la main, absorbées par leur écran. Pour éviter les collisions, cette ville de 29 millions d’habitants a décidé de mettre en place des voies piétonnes réservées à ces personnes qui marchent tête baissée.

Capture d’écran 2014-09-19 à 16.21.23

A la manière des pistes cyclables, ces voies indiquent grâce à des marquages au sol un sens de circulation pour les piétons afin de minimiser les risques de collisions. En dehors du couloir, un symbole indique que l’utilisation de téléphone portable est interdite. Les réactions sur le réseau social Weibo ont été mitigées. Un internaute, par exemple, s’est demandé si l’initiative n’encouragerait pas les gens à utiliser leur téléphone en marchant. En 2012, la mairie de Philadelphie avait profité du 1er avril pour faire croire aux médias qu’elle allait expérimenter ce genre d’allées réservées aux utilisateurs de smartphones. L’initiative de la ville de Chongqing, cependant, n’a rien d’une blague.

Recommandé pour vous

0 commentaires