Autre vote historique pour l’Ecosse : les femmes peuvent désormais intégrer l’un des plus vieux golfs du pays

(photo flickr/Tour Scotland Photographs)
(photo flickr/Tour Scotland Photographs)

Hasard ou non du calendrier, les membres du Royal & Ancient Golf Club de St Andrews ont voté jeudi dernier, le même jour que le référendum sur l’indépendance du pays, la possibilité pour les femmes de rejoindre le club. Les 2500 hommes d’un des plus anciens et prestigieux 18 trous du monde ont mis fin a une polémique qui secouait régulièrement le milieu du golf écossais. Depuis 1754, le mythique « Old course », parcours régulier du British Open de golf, interdisait aux femmes de fouler son gazon immaculé.

Malheureusement, il semblerait que ce vote, que beaucoup de golfeuses professionnelles réclamaient depuis longtemps, soit davantage motivé par l’argent que par une volonté d’égalité entre les sexes. Car visiblement, ce n’est même pas l’annulation de la carte de membre honoraire de Louise Richardson, nouvelle principale de l’Université de St Andrews – alors que son prédécesseur, par tradition, y avait eu droit – qui a mis le feu aux poudres, mais une phrase d’un haut dirigeant de HSBC. En janvier, Gilles Morgan, directeur de la branche sponsor d’HSBC, a sous entendu que la politique « men only » de St Andrews pourrait avoir de graves conséquences sur la manière dont la banque soutient financièrement le club.

Tom English, un journaliste de la BBC spécialisé dans le golf, a déclaré à ce sujet : « J’aimerais dire qu’il y a eu une prise de conscience de la part des vieux membres du club qui leur a permis de réaliser à quel point cette politique était sexiste et discriminatoire depuis toutes ces années mais je ne pense pas que ce soit le cas. Ce vote a principalement été motivé par le business ».

Avec 85% de « Oui », le légendaire parcours de St Andrews est donc désormais ouvert aux femmes. Cependant, trois clubs réputés de Grande-Bretagne restent exclusivement masculins, le Honourable Company of Edinburgh Golfers de Muirfuild, le Royal Troon et le Royal St George’s.

Recommandé pour vous

0 commentaires