La France serait le pays d’Europe du Nord le moins enthousiaste à propos de Noël

Selon le sondage réalisé par YouGov, seuls 37% sont impatients de fêter Noël.
 Selon le sondage réalisé par YouGov, seuls 37% des Français sont impatients de fêter Noël.

Voilà qui ne va pas arranger la réputation de rabat-joie des Français… Depuis ce matin, l’information remplit les colonnes des médias anglo-saxons : la France est le pays d’Europe du Nord le moins excité par Noël. En tout cas selon une infographie réalisée par le site Statista, sur la base d’un sondage effectué par le site britannique d’information YouGov auprès de 1009 Français et les habitants de six autres pays d’Europe. Selon l’étude, 57% des Français disent ne pas être pressés de fêter le réveillon.

« Il peut y avoir plusieurs raisons à cela comme la faible croissance économique, l’anxiété à propos de sujets comme l’immigration et la cote de popularité du gouvernement », écrit Sera Dahlgreen, journaliste pour YouGov. « Cependant, ces problèmes existent aussi dans d’autres pays », contrebalance immédiatement le très sérieux The Independant qui s’est fait l’écho de l’information. Dans le détail, 39% des Français qualifieraient Noël comme le meilleur moment de l’année, 75% seraient d’accord pour dire que la réelle signification de Noël a été perdue et 41% qu’ils auraient le sentiment de subir une certaine pression à devoir passer un bon moment. Enfin, tous pays interrogés confondus, Noël signifierait surtout « passer du temps en famille et entre amis ». Célébrer la naissance de Jésus n’arriverait qu’en 6e position.

Cependant, ce sondage ne compile les données que de sept pays européens et ne donne aucun renseignement sur le profil des personnes sondées. Entre autres, on ne sait pas si les quotas, représentatifs de la population française, sont respectés – comme le recommande l’INSEE pour tout sondage. Par exemple, si YouGov n’a interrogé que des Français au chômage ou en difficulté financière, il y a des chances que ces personnes s’enthousiasment moins à l’idée de Noël – et des dépenses qui lui sont liées – que d’autres plus aisées. Une problématique assez courante lorsque l’on s’intéresse de près aux sondages réalisés par des organismes (médias, partis politiques, entreprises etc.) qui ne sont pas des instituts professionnels de sondage…

Recommandé pour vous

1 commentaires

  1. Julie 4 années ago

    C’est la déferlante de produits de consommation qui me gène le plus dans Noël. Les médias ne parlent que de ça, poussent à la consommation, et ne parlons pas des magasins de vêtements qui proposent moult “tenues de fêtes” légères en plein hiver… L’esprit de Noël n’est plus là.

    Répondre Like Dislike