Seulement six langues permettent à l’information de circuler sur Internet

(Massachusetts Institute of Technology)
(Massachusetts Institute of Technology)

Pour qu’un texte en quechua soit accessible à un Estonien, il faut d’abord qu’il ait été traduit en espagnol puis en anglais avant que le destinataire final du texte puisse enfin le lire. Cet exemple, tiré d’une nouvelle étude menée par des chercheurs du MIT, démontre que sur les plus de 7000 langues existantes – dont seulement 250 sont présentes sur Internet – seules 6 permettent à l’information de circuler d’une culture à une autre.

L’analyse par les chercheurs de près d’un milliard de tweets, de milliers de contributions Wikipédia et de plus de 2,5 millions d’œuvres traduites a permis de conclure que seules l’anglais, le mandarin, le russe, l’espagnol, l’allemand et l’arabe représentent des chainons essentiels à la diffusion mondiale de l’information. Parmi elles, l’anglais fait office de passage obligé. Sans la langue de Shakespeare, aucune information ne peut passer entre deux cultures éloignées.

Nous vous invitons à découvrir la carte interactive du MIT Media Lab ici.

Recommandé pour vous