Piet brosse l’info #13

 Un mois après leur prise de fonction, les 90 membres du Conseil National de Transition du Burkina Faso ont décidé de réduire leurs émoluments de députés de moitié. Leur premier mois au pouvoir, après le soulèvement populaire qui a mené à la chute du président Blaise Compaoré, leur avait permis de toucher 1.8 million de francs CFA (2700 euros). Une somme jugée “faramineuse” par l’opinion publique et la presse. Pour information, le salaire minimum annuel au Burkina Faso s’élève à environ 368 000 francs CFA (559 euros).

 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)
 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

 Tous les vendredis, Piet brosse d’une manière décalée et colorée une info passée inaperçue.

Recommandé pour vous

0 commentaires