[T’as pas 2 balles ?] Un scientifique invente un gilet qui fait perdre du poids

 La chronique « T’as pas 2 balles ? » explore les sites de financement participatif et leurs projets les plus fous pour tenter de comprendre à quoi ressemblera le monde de demain.

 Brûler jusqu’à 500 calories par jour sans bouger le petit doigt, c’est ce que promet la « Cold Shoulder », un gilet inventé par un membre de la NASA.

La différence de température entre le corps et l'eau permet de brûler beaucoup plus de calories que l'exercice seul. (illustration http://coldshoulderweightloss.com/)
 La différence de température entre le corps et l’eau permet de brûler beaucoup plus de calories que l’exercice seul. (illustration http://coldshoulderweightloss.com/)

Lors des Jeux olympiques de 2008 à Pékin, le bruit circule que le nageur américain Michael Phelps ingère jusqu’à 12 000 calories par jour, cinq fois la consommation quotidienne de l’Américain moyen et bien plus que bon nombre de sportifs de haut niveau. Sachant que courir un marathon complet ne fait perdre qu’environ 2 500 calories, l’athlète devrait exercer une activité physique importante et constante pour ne pas prendre de poids. Mais Phelps ne semble pas prendre un gramme. Mieux encore, il remporte huit médailles d’or pendant les jeux, un record.

Pendant ce temps-là, aux États-Unis, Ray Cronis et Wayne Hayes, deux scientifiques de la NASA spécialisés en physique thermodynamique, sont fascinés. Le premier, qui confiera au mensuel américain The Atlantic avoir eu recours à de nombreux exercices plus pénibles les uns que les autres pour perdre du poids, arrivera à cette conclusion : Michael Phelps brûle les calories plus facilement parce qu’il passe tout son temps dans de l’eau à basse température, forçant ainsi son corps à dépenser plus d’énergie pour se réchauffer. Pour vérifier sa théorie, Ray Cronis entame un régime basé sur des douches froides quotidiennes ainsi que des promenades torse-nu en plein hiver. Résultat : il perd 12 kilos en six semaines.

Cette trouvaille inspirera le second scientifique, Wayne Hayes : pourquoi ne pas porter constamment des vêtements froids pour brûler plus de calories ? Affalé dans son canapé, concentré au travail ou faisant ses courses, n’importe qui pourrait perdre du poids dans n’importe quelle situation. C’est ce qui l’amène aujourd’hui à lancer sur Kickstarter la « Cold Shoulder », une sorte de veston rembourré par un gel glacé. Le projet vient à peine d’être lancé sur le site de financement participatif qu’il a déjà pulvérisé son objectif initial de 13 500 dollars en récoltant près de 50 000 dollars.

Le gilet Cold Shoulder permet de brûler 500 calories par jour.
Le gilet Cold Shoulder permet de brûler 500 calories par jour.

Au premier abord, se balader avec des glaçons autour du corps ne donne pas forcément envie, d’autant que ressembler à un cowboy frigorifié ne semble recommandé par aucun magazine de mode cette année. Mais Wayne Hayes assure : « La première fois que vous l’essaierez, ça vous paraîtra froid. Mais pas au point de frissonner. Après quelques fois, vous ne vous rendrez même plus compte que vous le portez  ». Il ajoute que « certains de nos utilisateurs actuels ont même hâte de le porter. Cela peut même aussi calmer certaines douleurs musculaires mineures dans les épaules, le cou et le dos ».

Le gilet Cold Shoulder, qu’il faut garder au congélateur avant utilisation, permettrait de brûler environ 500 calories par jour à lui tout seul, selon le scientifique. Et comme dans le fitness de manière générale, plus il est utilisé, plus il serait efficace, car le corps prend automatiquement l’habitude d’activer son système de consommation des calories. Plusieurs personnes ayant essayé le gilet, dont Wayne Hayes et sa compagne, auraient ainsi perdu quelques poignées d’amour ou autre ventre à bière en l’espace de peu de semaines, peut-on lire sur la page du projet.

16ffec25ee76e8595afd2179db3e0cc1_large

Utiliser le froid pour brûler les calories n’est pas nouveau. Le concept de la Cold Shoulder s’appuierait sur les travaux de scientifiques d’Harvard ou de Cambridge qui étudient l’exposition au froid depuis des décennies. Ray Cronise, qui fait partie de ces chercheurs, affirme que nos ancêtres ne passaient jamais leurs journées entières dans des endroits dont la température se situe autour de 20 °C, comme nous le faisons aujourd’hui. Selon lui, garder sa maison à une température ambiante située entre 10 °C et 18 °C est largement suffisant pour faire réagir son corps et brûler des calories. Il conseille même de dormir sans couette, celle-ci étant devenue un objet de « confort » depuis que nos maisons sont chauffées.

Pour Wayne Hayes, il s’agit de transposer ces principes à la vie quotidienne de manière plus agréable, sans prendre de douche écossaise tous les matins : « la seule question est de savoir comment le faire confortablement, sans effort… et même esthétiquement ! ». Si son invention semble répondre à cette question, il resterait quelques effets secondaires potentiels à élucider tels que les effets sur la peau ou sur le niveau de cortisol dans le corps. Cela n’a toutefois pas l’air de déranger les 238 personnes qui ont contribué à financer le projet.

Si vous avez été convaincu par l’idée, vous pouvez commander votre propre veste frigorifiée ici !

Recommandé pour vous

0 commentaires