Cette carte est la preuve que les passionnés de cartes aussi ont de l’humour

 Cette semaine, pas de nouvel épisode de notre chronique toute en cartes « On [re]dessine le monde » – ou ORLM pour les intimes. Son créateur, Benoît Jacquelin, maître incontesté des cartes en tous genres au sein de la rédaction de 8e étage, est en reportage en Europe de l’Est.

 Malgré le fait qu’il ait décidé de renoncer à des dizaines d’heures de sommeil pour alterner interviews en russe/polonais/ukrainien/lithuanien et voyages de nuit dans les trains les moins rassurants d’Europe, Benoît a quand même tenu à s’excuser auprès de moi, son rédacteur en chef, de ne pas avoir eu le temps de terminer sa chronique. A ce stade, on ne parle même plus de dévouement…

 Alors pour lui prouver qu’il est impossible de lui en vouloir et, du même coup, administrer à nos lecteurs drogués aux cartes leur dose hebdomadaire de planisphères, j’ai décidé de partager cette carte qui, si vous êtes aussi passionné que Benoît, devrait automatiquement vous faire rire.

Carte des pays qui sont ou ne sont pas le Soudan du Sud. (reddit/xcrissxcrossx)
 Carte des pays qui sont ou ne sont pas le Soudan du Sud. (reddit/xcrissxcrossx)

Intitulée « Les pays qui sont le Soudan du Sud », cette carte renseigne sur les pays qui, vraisemblablement, sont ou ne sont pas le Soudan du Sud. Si vous regardez beaucoup de cartes, vous avez surement déjà remarqué que le Soudan du Sud ainsi que d’autres pays du monde sont très régulièrement – voire toujours – marqués « Aucune donnée ». Ca ne veut pas obligatoirement dire qu’aucune information n’émerge de ces endroits. Juste qu’elles peuvent être très difficilement vérifiables ou que tous les paramètres pour qu’elles soient considérées comme viables n’ont pas pu être remplis.

Cette carte se moque donc de la banalité à voir certaines zones grisées pour manque d’information, à tel point que leur simple localisation serait impossible. Pourquoi le Soudan du Sud en particulier ? Parce que le pays fait partie de ceux dont il est le plus difficile d’obtenir des informations, majoritairement parce qu’il est très récent. Sa sécession de la République du Soudan ne date que de 2011 et il était très difficile auparavant d’obtenir des informations de cette région du Soudan de la part du gouvernement en place. Entre autres, toutes les tentatives de recensement ont toujours été réduites à néant. Surtout, miné par des conflits internes, le pays reste en grande instabilité depuis son indépendance.

Les autres zones grises le sont soit parce qu’elles concernent des zones complètement fermées – la Corée du Nord par choix, la Somalie à cause de la violence – soit parce qu’elles ont un statut trop atypique qui rend la collecte d’informations trop délicate pour les organisations internationales.

Si vous êtes frustré de ne pas avoir saisi la blague du premier coup et que, vous aussi, vous souhaitez devenir un « nerd » des cartes, n’hésitez pas à lire toutes les chroniques « On [re]dessine le monde » de Benoît Jacquelin – ou au moins la dernière que je considère comme l’une des plus intéressantes. Si, malgré tous nos efforts, cette carte n’a pas réussi à estomper la tristesse provoquée par l’absence de chronique cette semaine, ne vous inquiétez pas, Benoît revient dès la semaine prochaine !

Recommandé pour vous