Hugo Chavez serait mort deux mois avant l’annonce de son décès

 Leamsy Salazar, l’un des plus célèbres dissidents vénézuéliens, affirme que son pays a caché la mort de son ancien président Hugo Chavez pendant plus de deux mois pour permettre à son nouveau chef d’État Nicolàs Maduro d’asseoir sa légitimité.

Hugo Chavez en  2007. (photo flickr/quecomunismo)
 Hugo Chavez en 2007. (photo flickr/quecomunismo)

L’ancien chef de la sécurité d’Hugo Chavez et de Diosdado Cabello, l’actuel président de l’Assemblée nationale vénézuélienne, est formel : Hugo Chavez est décédé plus de deux mois avant que l’État pétrolier socialiste ne l’annonce officiellement à sa population. Le dissident vénézuélien Leamsy Salazar a révélé l’information aux autorités américaines, pays dans lequel il est réfugié depuis sa défection du Venezuela le 26 janvier.

C’est Guillermo Cochez, l’ancien ambassadeur du Panama à l’Organisation des États américains qui a relayé sur Twitter l’écart présumé entre la mort de Chavez et son annonce officielle. Cochez prépare actuellement un acte d’accusation à l’encontre de Diosdao Cabello, le chef de l’Assemblée nationale du Venezuela mis en cause par d’autres révélations de son ex-chef de la sécurité Leamsy Salazar. Selon l’homme qui fait trembler le gouvernement vénézuélien depuis quelques jours, Cabello est également à la tête du cartel des soleils, une des principales organisations criminelles du pays, complice des Farc dans l’acheminement de tonnes de cocaïne en direction des États-Unis.

« Leamsy Salazar confirme que Chavez est mort à 19h32 le 30 décembre 2012. Combien de mensonges ont-ils proféré pour cacher qu’il était mort ? C’est honteux », a déclaré Guillermo Cochez. Officiellement, Hugo Chavez est mort le 5 mars 2013.

A lire sur le même sujet : Au Venezuela, une paire de baskets coûte près de 1000 euros

Recommandé pour vous

0 commentaires