Uber ajoute un bouton « SOS » à son application en Inde pour les femmes victimes de viol

uberpitch-970x0

Une fois le bouton « SOS » pressé, il sera directement proposé à l’utilisateur d’appeler les autorités. Il est également possible pour les utilisateurs d’envoyer rapidement un message à 5 contacts préalablement définis comme « contacts d’urgence ». Voici le résumé des dernières fonctionnalités proposées aux utilisateurs indiens par l’application de voitures de tourisme avec chauffeurs, a annoncé hier l’entreprise sur son blog.

uber-thing

La mise à jour de l’application Uber en Inde intervient deux mois après qu’Uber a été la cible d’une polémique suite au viol présumé d’une femme par un de ses chauffeurs à New Delhi. La jeune femme de 26 ans a porté plainte en décembre dernier et le procès du chauffeur de 32 ans est toujours en cours.

uber-2

Les violences perpétrées contre les femmes en Inde représentent un problème sociétal majeur dans le pays dont nous avons souvent parlé sur 8e étage. Malgré la promesse en juin dernier du gouvernement indien d’appliquer une tolérance zéro vis-à-vis des viols, le pays continue de faire face à des crimes sordides. En décembre dernier, une étudiante de 23 ans a été victime d’un viol collectif dans un autobus de New Delhi. Elle est décédée quelques jours plus tard de ses blessures.

Recommandé pour vous

0 commentaires