En Birmanie, un journaliste arrêté pour avoir posté un message satirique sur Facebook

(photo Facebook)
(photo Facebook)

La police de Monywa, dans le centre de la Birmanie, a procédé vendredi à l’arrestation du photojournaliste Aung Myo Nay, a révélé samedi Associated Press. Selon l’agence de presse internationale, le journaliste aurait été interpellé pour avoir publié sur Facebook une image satirique à l’encontre des dirigeants du pays. Le photomontage détournait l’affiche d’un film des années 1970 relatant une bataille entre des troupes du gouvernement birman et des troupes communistes soutenues par la Chine.

Le photomontage à l'origine de l'arrestation de Aung Myo Nay. (photo Facebook)
Le photomontage à l’origine de l’arrestation de Aung Myo Nay. (photo Facebook)

L’homme a été interpellé en vertu de l’Emergency Provision Act de 1950, une loi selon laquelle tout écrivain ou journaliste qui manque de respect ou se montre déloyal envers le gouvernement ou l’armée birmane risque sept ans de prison. Relâché lundi, Aung Myo Nay accuse la police d’avoir modifié le mot de passe de son compte Facebook et de poster des messages en son nom.

Au moins neuf journalistes et plusieurs éditeurs de presse et propriétaires de médias purgent actuellement des peines allant de deux à sept ans de prison en Birmanie. Une douzaine d’autres font face à des accusations similaires à celles dont a été victime Aung Myo Nay. La Birmanie est classée 144 sur 180 au Classement de la liberté de la presse 2015 de Reporters sans frontières.

Recommandé pour vous

0 commentaires