Quatre années de conflit ont éteint 83% des lumières de Syrie

Syriatimelapsefinal

De nouvelles images satellites montrent à quel point le conflit syrien, qui fait rage depuis 2011, a plongé la majorité du pays dans l’obscurité. Si sur la totalité du territoire l’éclairage a diminué de 83%, certaines zones particulièrement touchées sont pratiquement intégralement plongées dans le noir, comme la ville d’Alep où 97% des lumières se sont éteintes. A Damas, la capitale, tenue par les forces gouvernementales, 35% des lampadaires n’éclairent plus.

« La situation en Syrie représente une catastrophe de premier ordre, autant sur le plan humanitaire que sur celui des droits de l’Homme », a déclaré Madeleine Albright, ancienne secrétaire d’État américaine. « Selon moi, c’est le conflit le plus préoccupant au Moyen-Orient aujourd’hui, même s’il semblerait que la majorité des puissances internationales l’aient oublié ».

Plus de 200 000 personnes ont été tuées depuis le début des combats, il y a quatre ans, et plus de 4 millions ont fui le pays. Les images satellitaires, considérées comme le meilleur moyen de constater l’impact du conflit sur le pays, ont été partagées par #withSyria, une coalition de 130 ONG qui souhaite attirer l’attention de la communauté internationale sur la situation humanitaire en Syrie. Nous vous conseillons par ailleurs de lire les informations en provenance de Syrie que nous avons continué de relayer et d’aller visiter le site d’information syrien Syria Deeply.

Recommandé pour vous

0 commentaires