La dernière fuite radioactive aux États-Unis est due à une mauvaise litière pour chats

 La litière pour chats est fréquemment utilisée pour absorber les déchets radioactifs liquides. (photo SweatScoop)
 La litière pour chats est fréquemment utilisée pour absorber les déchets radioactifs liquides. (photo SweatScoop)

Après un an d’enquête afin de connaître la cause des fuites de déchets radioactifs survenues le 14 février 2014 dans une décharge nucléaire du Nouveau-Mexique, le département américain de l’Energie a rendu son rapport. C’est l’utilisation d’un certain type de litière pour chats qui a été responsable de la contamination à faible niveau d’au moins 21 travailleurs. Très absorbante, la litière pour chats est fréquemment utilisée pour transporter des déchets radioactifs liquides. Elle a notamment servi pour le nettoyage dans les laboratoires nucléaires américains pendant des années.

Seulement, d’après les conclusions du rapport de 277 pages publié par le département de l’Energie, il semblerait que le passage d’une litière minérale d’argile à une litière organique ait provoqué une réaction chimique dans le tambour d’un des fûts de déchets, provoquant la libération d’isotopes radioactifs. C’est la marque de litière Swheat Scoop, fabriquée par l’entreprise du Minnesota Pet Care Systems, qui est mise en cause dans le rapport. « Des expériences ont montré que différentes combinaisons de sel de nitrate, de Swheat Scoop, d’acide nitrique et d’ions oxalate provoquent un dégagement de chaleur d’environ 100°C. Des données en adéquation avec celles relevées sur le fût endommagé pendant 70 jours », conclut le rapport.

En d’autres termes, la litière utilisée est entrée en réaction avec les autres éléments contenus dans le fût, provoquant une brèche laissant s’échapper de l’uranium, du plutonium et de l’américium dans le sol. Malgré les vives critiques qu’a entrainé l’accident, le département américain de l’Energie souhaite que la décharge rouvre en début d’année prochaine.

Recommandé pour vous

1 commentaires

  1. Simplicité et efficacité sont les mots d’ordres de ce post

    Répondre Like Dislike