Piet brosse l’info #27

 La semaine dernière, l’ONG Les amis de la Terre a claqué la porte du “réseau scientifique et techniques pour les combustibles non conventionnels”. Ce nom barbare désigne un groupe d’experts et de lobbyistes censés plancher sur l’épineux dossier du gaz de schiste. Problème : sur les 74 membres du groupement, seulement 5 émanent de la société civile, tandis que 43 d’entre eux ont des liens avec l’industrie de la fracturation hydraulique. Ouutre ce conflit d’intérêt évident, l’ONG soupçonne le groupe de n’être qu’un prétexte pour préparer l’opinion à l’exploitation du gaz de schiste et de n’accorder que peu de place aux critères environnementaux. Le calendrier lui donne raison, puisque le 22 avril dernier, la Commission Européenne a adopté une recommandation en vue d’autoriser l’exploitation du gaz de schiste, sous réserve de respecter des critères environnementaux et d’agir dans la transparence.

 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)
 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

 Tous les vendredis, Piet brosse d’une manière décalée et colorée une info passée inaperçue.

Recommandé pour vous

0 commentaires