Le Roskilde Festival transforme l’urine en bière

 Les organisateurs du Roskilde Festival, au Danemark, prévoient de collecter 25 000 litres d’urine en sept jours pour les recycler en bière Pilsner.

(photo flickr/stignygaard)
(photo flickr/stignygaard)

Depuis le 27 juin, des milliers de festivaliers font la queue aux bars estampillés Pilsner, dans l’enceinte du Roskilde Festival, l’un des plus grands festivals de musique d’Europe, organisé au Danemark. Torse nu, un gobelet vide à la main, ils attendent de pouvoir uriner dans des gigantesques cuves afin de remplir ensuite leur verre de bière. Leur « contribution » sera transportée à la fin du festival dans des champs voisins où elle servira à fertiliser le sol où pousse l’orge brassicole, ingrédient de base de la Pilsner.

« De la pisse à la Pilsner » vise à collecter 25 000 litres d’urine jusqu’au 4 juillet, de la part de plus de 100 000 festivaliers. Et si tout se passe comme prévu, les amateurs de musique de l’édition 2017 pourront boire une bière dont l’orge aura poussé grâce à leurs prédécesseurs de cette année (voire grâce à eux pour les plus fidèles). « La gigantesque quantité d’urine produite lors des festivals à un impact négatif sur l’environnement et le système des eaux usées, a déclaré Leif Nielsen, du Conseil danois pour l’agriculture et l’alimentation (DAFC), partenaire du projet. Mais grâce au beercycling, l’urine devient une ressource ».

Et avec un peu de chance, un des futurs festivaliers pourra peut-être même boire une bière issue de l’urine de Pharrell Williams ou Paul McCartney ! « Nous avons aussi placé des urinoirs juste à côté des scènes où les artistes joueront, nous espérons ainsi pouvoir récolter un peu d’urine de rock star », a déclaré au Guardian Marie Grabow Westergaard du DAFC.

Même si l’initiative risque d’attirer une majorité d’hommes, les femmes aussi pourront prétendre à une bière gratuite grâce à des « pisse-debout » distribués à proximité des cuves. Un instrument qui, comme le résume Sophie-Pierre Pernaut, journaliste pour le site féminin Madmoizelle, permet d’uriner sans se « galber le cuisseau ». Pratique en festival.

Recommandé pour vous