Uber lance un service de bateau taxi dans la ville la plus embouteillée du monde

uber-boat

Peu importe que le service de GPS TomTom ait élu Istanbul ville la plus embouteillée du monde, la célèbre entreprise de transport Uber y a installé des bureaux. Et comme à son habitude, la société cotée à 40 milliards de dollars va faire parler d’elle. Uber a décidé de laisser aux taxis les gigantesques ponts saturés de véhicules pour plutôt naviguer en dessous, sur le détroit du Bosphore.

Tout comme pour les voitures, les particuliers disposant d’une embarcation peuvent demander à devenir capitaine pour le compte d’Uber. Mais l’entreprise californienne s’est tout de même associée à la société maritime turque Navette-Tezman Holding pour s’assurer une flotte de bateaux assez importante. Les embarcations accueillent entre sept et dix passagers et les trajets pour rallier la rive asiatique à la rive européenne de la capitale turque coûtent entre 16 et 130 euros. Bien plus cher qu’un ticket de ferry à un euro.

BR-621-uberBoat-half-screenshot-assets-english-r2-300x262

« Si nous pouvons vous avoir une voiture en cinq minutes, nous pouvons vous avoir n’importe quoi en cinq minutes », a déclaré Austin Kim, directeur des opérations locales pour Uber. Et pour tenir sa promesse de livreur de pizza, Uberboat fonctionnera grâce à l’application Uber, la fonction « bateau » apparaissant à proximité des côtes.

Austin Kim n’a déclaré à aucun média combien de clients Uberboat en Turquie avait totalisé depuis son lancement le 25 juin dernier mais a avancé le nombre de 100 voyages. Selon le Global Post, il est possible de négocier des trajets à des prix inférieurs à ceux d’Uberboat sur les rives d’Istanbul auprès de transporteurs de tourisme.

Recommandé pour vous

0 commentaires