Le Royaume-Uni réfléchit à installer des LED en bordure de toutes ses routes

 Installer des LED alimentées à l’énergie solaire en lieu et place des délinéateurs rétro-réfléchissants afin de rendre les routes britanniques plus sûres. Le gouvernement du pays, particulièrement intéressé par une nouvelle génération de LED qui seraient visibles à presque un kilomètre (1000 yards) de distance, se dit prêt à modifier la législation en vigueur pour pouvoir mettre l’idée en pratique.

(Capture d'écran : Youtube/ CVTraffic)
 Éclairage routier à LED (image du haut) versus éclairage à catadioptres (image du bas).
(Capture d’écran : Youtube/ CVTraffic)

L’utilisation de LED alimentées à l’énergie solaire pour éclairer les routes pourrait devenir la nouvelle norme au Royaume-Uni. C’est du moins ce que laisse penser une récente annonce du gouvernement britannique qui sous-entend que la législation pourrait prochainement être modifiée dans ce sens, comme le rapporte un récent article paru dans les pages de The Telegraph.

Auparavant, l’éclairage à LED n’était utilisé que de manière exceptionnelle, afin de mieux éclairer certaines zones particulièrement sombres et dangereuses. Pourtant, les défenseurs du passage « au tout LED » semblent avoir de sérieux arguments à faire valoir. En effet, en plus d’être visibles à une distance dix fois plus importante que les traditionnels plots et bandes réfléchissantes, ces dernières se montreraient également plus performantes en cas de météo capricieuse.

Autre avantage du système d’éclairage à LED actuellement étudié par le gouvernement britannique : ce dernier pourrait fonctionner quasi-exclusivement grâce à l’énergie solaire — même si des LED alimentées de manière plus conventionnelle pourraient également être installées dans les nombreux tunnels du pays. De plus, les LED, munies d’une batterie d’une autonomie de 200 heures, seraient capables de fonctionner pendant une dizaine de jour après seulement quatre heures de charge.

Quant au prix, ces dernières ne coûteraient en réalité pas beaucoup plus chères sur le long terme que les catadioptres actuellement en place. En effet, pour un coût unitaire de 30 livres sterling (soit environ 40 euros) comprenant son installation, une LED aura une durée de vie pouvant aller jusqu’à dix ans. A titre de comparaison, un plot rétro-réfléchissant, bien que ne coûtant en moyenne que 10 livres sterling (environ 13,6 euros), ne fonctionnera au mieux que deux à trois ans avant de devoir être changé.

Les SolarLites, produites par l’entreprise anglaise Astucia, représentent actuellement la majorité des LED en place sur les routes du Royaume-Uni. Pour l’heure, systématiquement couplées à des bandes réfléchissantes, elles contribuent déjà à mieux éclairer près de 400 zones sombres où des accidents sont susceptibles de se produire.

Recommandé pour vous

0 commentaires