Allemagne : Louez votre sapin de Noël !

 Louer un sapin de Noël en pot au lieu d’acheter un arbre abattu spécialement pour l’occasion jouit déjà d’une certaine popularité dans des pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni ou encore la Suisse. Inspirées par ce modèle éco-responsable qui permet de replanter l’arbre après la période de Noël, plusieurs entreprises allemandes tentent actuellement de populariser la pratique outre-Rhin.

 De jeunes pousses se développent sur un sapin de Noël remis en terre.(Photo Happy Tree)
 Des « sapins équitables » dans les cultures d’Happy Tree .
(Photo Happy Tree/Facebook)

Plus que tout autre chose, nous voulons montrer que la consommation peut aussi être envisagée d’une manière différente », explique Sebastian Schönfeld dans les pages The Local. Le jeune Allemand, cofondateur d’une petite entreprise du nom d’Happy Tree, propose aux habitants d’une douzaine de villes du nord du pays (dont Brême, Cologne, Düsseldorf, Hanovre et Hambourg) de louer un sapin de Noël en pot au lieu d’en acheter un spécialement abattu pour l’occasion.

L’année dernière, près des trois quarts des quelque 400 sapins de Noël (essentiellement des sapins de Nordmann) qu’Happy Tree aura ainsi loués dans les seules villes de Cologne et de Düsseldorf auraient survécu à l’expérience, explique l’entrepreneur. Des résultats jugés très encourageants, même si Sebastian Schönfeld espère qu’il sera bientôt possible de dépasser le seuil des 90% de survivants. Cette année, les créateurs d’Happy Tree espèrent réussir à louer près de 3000 arbres au total.

En soi, le concept de faire pousser des sapins de Noël, que ce soit en pot ou en terre, en prévision des fêtes avant de les replanter une fois la période finie n’a rien de nouveau. Cette technique continue d’être employée par des milliers de personnes à travers le monde, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Suisse. Cependant, en Allemagne comme en France, elle demeure extrêmement marginale, tant il apparait peu-contraignant d’acheter un arbre coupé. En effet, maintenir en vie des sapins en pot est loin d’être facile, ne serait-ce qu’en raison de l’importante quantité d’eau qu’ils nécessitent et du fait qu’ils supportent mal les températures élevées d’un environnement d’intérieur.

Comme l’explique The Local, il existe cependant des moyens de maximiser les chances de survie d’un arbre. Ainsi, Kersten Scholz, le propriétaire d’une plantation en Basse-Saxe, recourt à une acclimatation progressive des arbres aux températures auxquelles ils vont être exposés en leur faisant faire de courts séjours en intérieur. Une autre méthode consiste à maintenir les arbres en vie en se reposant sur un système de location de courte durée permettant ainsi de les replanter régulièrement.

Pourtant, tout cela ne garantit pas que l’intégralité des arbres ne survive à la période des fêtes. Ceux qui auront résisté seront de nouveau progressivement habitués à des températures d’extérieurs avant de bénéficier de deux années de rétablissement. Toutes ces techniques de soin ont évidemment un coût, qui se reflètent sur les prix des arbres à louer : comptez de 65 à 80 euros chez Happy tree. En France, l’entreprise Treezmas propose des sapins à la location entre 39 et 79 euros.

Recommandé pour vous

0 commentaires

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Recevez 8e étage dans votre boîte mail !

L'information que vous n'avez pas lue dans les autres médias ! 📬
S'INSCRIRE