PIET BROSSE L’INFO #59

Vendredi 29 janvier, deux équipes grecques de deuxième division de football ont manifesté leur mécontentement pour des raisons plus humanistes que celle qui les pousse habituellement à se plaindre : leur salaire. Les équipes d’Acharnaikos et Larissa se sont en effet assises pendant deux minutes sur la pelouse de Larissa pour rendre hommage aux migrants qui se sont noyés en mer depuis le début de l’année. Après le coup d’envoi, les 22 joueurs, les remplaçants et le staff ont en effet répondu à l’appel émis dans le stade pour “rendre hommage aux centaines d’enfants qui décèdent tous les jours au large des Îles Aegan à cause de l’indifférence brutale de l’UE et de la Turquie.”

Si la Grèce bénéficie actuellement du financement par l’UE de 100 000 places d’accueil, le problème des noyades s’explique aussi par le fait que la frontière terrestre séparant la Grèce de la Turquie a longtemps été fermée aux migrants irréguliers, développant ainsi les filières de passeurs maritimes. En 2015, plus de 500 000 migrants sont arrivés en Grèce, la plupart continuant leur route vers l’Europe de l’Ouest.

 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)
 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

Tous les vendredis, Piet brosse d’une manière décalée et colorée une info passée inaperçue.

Recommandé pour vous

0 commentaires