Japon : Les touristes pourront bientôt payer par empreintes digitales

Dès cet été, les touristes étrangers souhaitant visiter le Japon auront la possibilité d’expérimenter le paiement par empreintes digitales. Une initiative du gouvernement japonais dont l’objectif est triple : rendre plus faciles les transactions financières, réduire la criminalité et enfin analyser le comportement des touristes.

(Photo Flickr/ a2gemma)
(Photo Flickr/ a2gemma)

Le Japon proposera bientôt aux touristes étrangers de payer leurs achats par empreintes digitales. Une mesure, mise en place à l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo de 2020, qui vise d’une part à faciliter les transactions financières et d’autre part à réduire la fraude. Le pays a également indiqué qu’il comptait utiliser les données collectées dans le cadre des transactions par empreintes digitales afin d’analyser le comportement des touristes, nous apprend un article du Yomiuri Shimbun.

Dans les faits, les touristes étrangers se verront proposés par les autorités d’enregistrer leurs empreintes digitales, données personnelles et autres informations bancaires dès leur arrivée dans un aéroport japonais, comme l’explique The Telegraph. Une fois archivées, ces informations pourront être utilisées par les touristes pour effectuer des paiements (desquels seront directement déduites les taxes non applicables ), ou encore attester de leur identité, le tout en scannant simplement deux doigts sur un lecteur d’empreinte digitale.

Testé à partir de cet été, le programme comptera plus de 300 établissements partenaires, dont des magasins, des hôtels et des restaurants, répartis dans certaines des préfectures les plus touristiques du pays — par exemple la station thermale de Hakone Yumoto ou encore la ville côtière de Kamakura. En cas de résultats positifs, le système devrait progressivement être étendu à l’ensemble de l’archipel d’ici 2020.

En octobre dernier déjà, Huis Ten Bosch, un parc à thème de la préfecture de Nagasaki, avait introduit un système similaire de paiement par empreinte digitale. Valable dans une trentaine de magasins et de restaurants du parc, il avait alors été « bien accueilli par les consommateurs, y compris ceux venus avec des enfants, car ils n’avaient plus à sortir leur porte-monnaie », a expliqué un représentant du parc au Yomiuri Shimbun.

À l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo de 2020, le gouvernement japonais n’a de cesse de multiplier les investissements technologiques visant à faciliter la vie des quelque 40 millions de visiteurs étrangers attendus dans le courant des prochaines années, tels que les taxis sans conducteur, actuellement en phase de test.

Recommandé pour vous