Chine : Des bus réservés aux femmes font scandale

 L’introduction de bus réservés aux femmes à Zhengzhou, la capitale de la province chinoise de Henan, a enflammé le web chinois, visiblement très divisé sur le sujet.

(Photo Flickr/ Ernie)
(Photo Flickr/ Ernie)

Dans la ville chinoise de Zhengzhou, dans la province centrale de Henan, un service de bus exclusivement réservés aux femmes vient d’être lancé. Objectif : Protéger les « femmes souhaitant se vêtir légèrement » du harcèlement sexuel, faciliter le déplacement des femmes enceintes ou encore celui des jeunes mères qui souhaiteraient allaiter, comme le rapporte un récent article du Dahe Daily.

Les deux bus affectés ne circuleront qu’aux heures de pointe entre le 26 avril et le 7 août sur l’une des lignes principales de la ville, longue de 22 kilomètres. De plus, ils seront systématiquement suivis d’un second bus, ouvert à tous, afin de ne pas mettre en retard les autres passagers.

Selon la compagnie de bus, l’annonce aurait reçu un accueil favorable de la part de la plupart des passagères. Cependant, comme le relève la BBC, certains hommes affichent des vues divergentes, allant même parfois jusqu’à lancer des accusations de discrimination envers les hommes. D’autres affirment que l’initiative apporte du crédit à l’idée selon laquelle les femmes doivent être surprotégées et les hommes sont un danger pour elles.

S’il s’agit visiblement d’une première en Chine, l’idée de transports en commun réservés aux femmes n’a en soi rien de nouveau. Rames de métro, tramways, ou encore bus de ce type sont même déjà monnaie courante dans des pays comme l’Égypte, le Japon, l’Inde, l’Iran ou la Malaisie.

Recommandé pour vous

0 commentaires