Corée du Sud : Récompenses pour les soldats qui arrêtent de fumer

 Dans le cadre d’une nouvelle campagne antitabac, le ministère de la Défense sud-coréen promet des vacances, des installations de loisir et même de l’argent aux régiments dont l’intégralité des soldats déciderait d’arrêter de fumer.

(Photo Flickr/ usagrc)
(Photo Flickr/ usagrc)

L‘annonce a coïncidé avec la Journée mondiale sans tabac, célébrée le 31 mai. Le ministère de la Défense de la Corée du Sud a décidé de motiver ses soldats à arrêter de fumer en promettant d’alléchantes récompenses aux régiments les plus déterminés à se passer du tabac, selon un récent article de la BBC. Parmi celles-ci, toujours collectives afin de faire jouer au maximum la pression de groupe, on retrouve des jours de congé supplémentaires, des installations de loisir (comme des tables de billard) et même une récompense de 4 millions de won (soit environ 3010€), comme l’explique l’agence de presse Yonhap.

Pour justifier la nécessité de mettre en place ce type de campagne dans l’armée, le ministère cite une étude datant de 2015 qui montre que près de 40% des soldats sud-coréens fumeraient, contre seulement 35% des Coréens dans la vingtaine. La même étude a également montré que les fumeurs ont tendance à augmenter leur consommation quotidienne après avoir rejoint les rangs de l’armée.

L’objectif est clair, la Corée du Sud a annoncé vouloir réduire la part de soldats fumeurs à 30% d’ici 2020. La campagne en cours devrait être accompagnée de la mise en place de cellules de soutien et même de cliniques dédiées à aider ceux qui souhaiteraient arrêter de fumer.

Au-delà du cadre militaire, cela fait également plusieurs années que le gouvernement de Corée du Sud multiplie les mesures anti-tabagisme auprès de la population. Dernière mesure en date : une hausse du prix du paquet de cigarettes de 80% ayant pris effet le 1er janvier de l’année dernière.

Recommandé pour vous

0 commentaires