Un village hongrois remplace ses camions-poubelles par des calèches

 Le village de Nagyvazsony, dans l’ouest de la Hongrie, a décidé de remplacer ses camions poubelles par des calèches. Objectif : économiser de l’argent tout en préservant l’environnement.

(Capture d'écran Youtube/ Arator)
(Capture d’écran Youtube/ Arator)

Le clappement des sabots, en remplacement du bruit sourd du broyeur mécanique, sera dorénavant annonciateur de l’arrivée du “camion-poubelle”, à Nagyvazsony, un petit village d’un peu moins de 2000 habitants situé dans l’ouest de la Hongrie. Dans le but de moins polluer et d’économiser de l’argent, le maire Szabolcs Janos Fabry a décidé d’équiper les services de voirie de la ville de calèches pour assurer la collecte des déchets recyclables, comme le rapporte un article de la BBC.

Dans une vidéo en hongrois (ci-dessous), la ville explique que l’achat d’un camion-poubelle classique coûte en moyenne 50 millions de forints hongrois (un peu moins de 160 000 euros), contre seulement 4 millions (12 700 euros) pour une calèche accompagnée de deux équidés. Même constat du côté des coûts de maintenance, qui seraient trois fois moins élevés à en croire la vidéo.

Très fier, le maire explique qu’il estime que les calèches pourraient s’avérer être une solution viable et écologique pour 75% des collectivités locales hongroises. « En utilisant des calèches, nous ne ferons pas qu’économiser de l’argent et préserver l’environnement, nous renouerons avec l’histoire de la Hongrie, grande nation équestre », a-t-il déclaré le mois dernier dans les pages du Vasarnapi Hirek.

À noter que la Hongrie n’a rien inventé. En 2011, Bruxelles, la capitale belge, investissait 50 000 euros dans l’achat de deux chevaux, d’une étable et de calèches destinés à un usage similaire.

Recommandé pour vous

0 commentaires