Nouvelle-Zélande : Une récompense de 5000$ pour quitter Auckland

(Photo Flickr/ man's pic)
(Photo Flickr/ man’s pic)

Face à l’ampleur de la crise du logement que traverse actuellement Auckland (NDLR, peuplée de 1 300 000 habitants, soit plus de 1/4 de la population totale de Nouvelle-Zélande), les autorités de la plus grande ville du pays ont décidé de proposer un joli pactole aux habitants éligibles à un logement social qui accepteraient de quitter la ville pour aller s’installer dans une région moins peuplée, comme le rapporte un article de la BBC.

Dans le cadre de ce programme lancé lundi dernier, quiconque accepterait de plier bagage peut prétendre recevoir jusqu’à 5000$ néozélandais (environ 3130 euros) de la part du gouvernement. Un magot auquel pourraient venir s’ajouter entre 2000 et 3000$ supplémentaires, sortis directement des poches du ministère du Développement social, pour aider les intéressés à s’installer au sein de leur nouvelle communauté. Une condition à respecter cependant, comme le fait bien remarquer le New Zealand Herald : ne pas revenir vivre à Auckland pendant au moins un an, sous peine de devoir rembourser l’intégralité de la somme.

Le gouvernement précise que le programme, entièrement basé sur le volontariat, vise à s’affranchir de la « barrière financière » qui risquerait de dissuader certaines personnes de partir. Selon Paula Bennett, la ministre du Développement social, près de 130 Néozélandais seraient déjà intéressés.

Comme le rappelle la BBC, les prix du marché immobilier d’Auckland sont récemment montés en flèche (+77,5% en cinq ans), entrainant une pénurie de logements à prix abordables. Une situation que dénonçait encore l’Armée du salut en mai dernier dans les pages du Guardian. Et pour cause, à en croire les porte-paroles du mouvement international protestant, plusieurs centaines de familles néozélandaises seraient maintenant réduites à vivre à l’année sous des ponts ou dans des garages, voire à trouver refuge dans un conteneur maritime.

Recommandé pour vous

0 commentaires