États-Unis : L’armée américaine s’apprêterait à autoriser les transgenres dans ses rangs

 Les transgenres servant dans l’armée américaine vont peut-être enfin pouvoir dévoiler leur identité sans risque de se voir chassés. Le Pentagone devrait annoncer cette décision historique le 1er juillet prochain, soit cinq ans après l’abrogation de la loi “Don’t ask, don’t tell” qui obligeait de manière similaire les soldats gays et lesbiennes à cacher leur homosexualité pour ne pas risquer le renvoi.

(photo Flickr/ U.S. Army Korea)
(photo Flickr/ U.S. Army Korea)

Les personnes transgenres dans les rangs de l’armée américaine vont peut-être enfin pouvoir sortir de l’ombre. Le Pentagone serait sur le point d’annoncer la levée de l’interdiction faite aux transgenres de servir dans les forces armées du pays, comme le rapporte un récent article de The Independent.

Nous sommes toujours dans l’attente de l’annonce officielle de cette décision qui devra tout d’abord être ratifiée par le secrétaire à la Défense Ashton Carter. Cependant, selon des sources anonymes proches de la défense, elle pourrait avoir lieu d’ici seulement quelques jours, le 1er juillet prochain. À noter que cette interdiction relevait uniquement de la réglementation médicale du Pentagone. Par conséquent, sa levée ne dépend absolument pas du Congrès.

Selon les informations d’USA Today, le Pentagone devrait ensuite laisser une période d’un an aux différents corps d’armée pour s’adapter. Et pour cause, il sera nécessaire d’opérer un grand nombre de changements, notamment en matière de politique de recrutement, mais aussi au niveau des baraquements et des uniformes.

Jusqu’à maintenant, s’avouer transgenre au sein de l’armée américaine pouvait vous coûter d’être purement et simplement expulsé. Ce n’est que l’année dernière qu’Ashton Carter, le secrétaire à la Défense, a pour la première fois laissé entendre que la politique de l’armée en la matière pourrait prochainement être amenée à évoluer.

À en croire les chiffres avancés par Human Rights Campaign, le lobby le plus important en matière de droits des personnes LGBT aux États-Unis, il y aurait actuellement près 15 500 transgenres dans les rangs l’armée américaine.

Recommandé pour vous

0 commentaires