La Corée du Sud encourage sa population à travailler moins

(Photo Flickr/ Marcelo Druck)
(Photo Flickr/ Marcelo Druck)

Ne plus laisser les entreprises sud-coréennes demander à leurs employés pourquoi ils souhaitent prendre leurs congés annuels — ce qui découragerait de nombreux Coréens à partir en vacances —, ou encore se permettre de les contacter par téléphone, ou par mail pour leur donner des directives hors des heures de bureau. Voici quelques exemples des objectifs de la nouvelle campagne lancée par le gouvernement sud coréen pour un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, comme le rapporte le Korea Times.

Le quotidien sud-coréen explique que la campagne, codirigée par des entreprises du secteur privé, tente de rallier à sa cause autant de cadres supérieurs que possible. Une nécessité pour pouvoir espérer « changer fondamentalement » la culture du travail dans le pays, à en croire Koh Young-sun, le vice-ministre de l’Égalité des genres et de la Famille.

La campagne met également l’accent sur l’utilisation d’un langage plus positif avec le personnel ayant des obligations familiales. Enfin, le gouvernement explique également souhaiter la fin des pressions structurelles poussant les employés à faire des heures supplémentaires, ou à assister le soir à des repas de travail.

Les Sud-Coréens comptent parmi les populations qui travaillent le plus dans le monde. En 2013, un salarié moyen y cumulait rien de moins que 2163 heures de travail, contre 1489 heures en France. Un chiffre 1,3 fois supérieur à la moyenne des pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Recommandé pour vous

0 commentaires