Autriche : Des cours pour apprendre à traverser la rue

 Cet été, l’Office autrichien de la sécurité routière organise des ateliers pour sensibiliser les Autrichiens aux dangers, et possibles répercussions légales, de traverser un axe routier sans lever les yeux de son smartphone.

(Photo Flickr/ Theodore Lee)
(Photo Flickr/ Theodore Lee)

Près d’un Autrichien sur trois (29%) serait distrait au moment de traverser la rue, c’est-à-dire au « moment le plus dangereux pour un piéton ». Ce constat alarmant est celui d’une enquête conduite par la sécurité routière autrichienne sur un panel de quelque 2500 piétons, nous apprend un récent article de l’ORF, la radio publique autrichienne.

Face à ce phénomène dont l’ampleur, à l’ère des smartphones, serait aujourd’hui inégalée, la sécurité routière autrichienne a décidé de proposer pendant l’été des ateliers à destination du public pour dispenser un enseignement fondamental : apprendre à traverser un axe routier en toute sécurité, explique la BBC.

Au-delà de rappeler les consignes élémentaires de sécurité, l’atelier reviendra notamment sur les possibles répercussions légales encourues par les conducteurs, mais aussi par les piétons, s’ils venaient à causer une collision alors qu’ils étaient obnubilés par leur téléphone. D’autres causes communes de distractions sont également abordées : fumer, manger ou boire tout en se déplaçant.

L’ORF explique que l’idée, aussi infantilisante soit-elle, semble pour l’heure recevoir un accueil favorable chez les jeunes autrichiens interrogés par la radio. Cette dernière fait d’ailleurs remarquer que le nombre de distractions potentielles pour les conducteurs et les piétons n’a jamais été aussi important qu’aujourd’hui, sans compter le phénomène Pokemon Go récemment venu allonger une liste essentiellement composée de messageries instantanées et autres réseaux sociaux.

L’Autriche est loin d’être le seul pays du monde confronté à ce phénomène. Le mois dernier, en Corée du Sud, on installait 300 panneaux de signalisation ayant pour but d’avertir les piétons des dangers de se déplacer dans l’espace public sans lever le nez de son smartphone, alors qu’ailleurs ce sont des voies piétonnes réservées aux utilisateurs de smartphones qui se multiplient.

Recommandé pour vous

0 commentaires