Chine : Une campagne de ramassage de mégots victime de son succès

 Fin septembre, la ville de Shengzhou, en Chine, lançait une campagne visant à purger ses rues des mégots de cigarettes. Pour inciter les habitants à faire le travail eux-mêmes, les autorités ont eu l’idée de proposer une modeste récompense : un paquet de mouchoirs pour chaque cinquantaine de mégots rapportée. Seul problème, la ville s’est retrouvée – à sa grande surprise – avec plus de cinq millions de mégots sur les bras en l’espace d’à peine quelques semaines. Victime de son succès, elle s’est vue contrainte de mettre fin au programme en urgence.

(Photo Flickr/ Sam Sherratt)
(Photo Flickr/ Sam Sherratt)

Lorsqu’elles ont initié leur campagne de nettoyage des mégots de cigarettes fin septembre, les autorités de la ville de Shengzhou, dans la province chinoise du Zhejiang, ne s’attendaient certainement pas à un tel succès. L’idée était simple : encourager les habitants à nettoyer la ville des mégots de cigarettes qui jonchent ses rues en offrant un paquet de mouchoirs tous les cinquante mégots rapportés, comme l’explique le South China Morning Post.

La nature de la récompense, somme toute modeste, avait de quoi laisser penser que la campagne rencontrerait un succès mitigé. Il n’en fut rien. Comme nous l’apprend la BBC, les autorités de la ville se sont très vite retrouvées inondées sous les mégots. Les habitants en ont rapporté presque cinq millions en seulement trois semaines, obligeant la ville à leur remettre quelque 100 000 paquets de mouchoirs.

Selon les informations du journal local Sohu, une femme âgée aurait rapporté à elle seule près de 9100 mégots. Et il semble que la frénésie n’ait pas épargné grand monde. Ainsi, la direction de Radio Zhejiang rapporte qu’il était devenu courant que des employés comptent les cigarettes empilées devant le siège de la radio.

(capture écran le.com)
(capture écran le.com)

Rapidement dépassées, les autorités ont décidé de l’arrêt anticipé de cette campagne qui devait initialement durer un mois. Elles ont expliqué avoir eu le sentiment que de nombreux mégots avaient été acheminés des provinces avoisinantes : « Une grande partie des mégots que nous avons reçus étaient relativement propres — ils n’étaient en aucune manière souillés ou imprégnés d’eau, et ils n’avaient pas l’air d’avoir été récupérés sur le sol ».

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les Chinois à penser que les autorités, qui « ne peuvent s’en prendre qu’à elles-mêmes », ne s’étaient pas suffisamment préparées. Enfin, comme le fait remarquer la BBC, d’autres personnes n’ont pas hésité à pointer du doigt l’aspect contre-productif d’une telle mesure. À les croire, elle risquait d’encourager les fumeurs à augmenter leur consommation : « Ce n’est pas très différent d’une aide sociale pour fumeurs. Mettez de côté vos mégots, nous vous donnerons des mouchoirs en échange ».

Recommandé pour vous

2 commentaires

  1. Pingback: L'oeuf ou la poule | Le cerveau apprend à tricher, le dégoût du fromage c’est dans la tête et une opération anti-mégots qui fait un tabac

  2. Prodanic 1 année ago

    100 000 paquets de mouchoirs à 5c l’unité, ça fait 5 000€ la campagne. Soit 1€ dépensé pour 1 000 mégots récupérés. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

    Répondre Like Dislike

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Testez 8e étage gratuitement pendant 1 mois !

Des grands reportages exclusifs en toute indépendance 🌍
ESSAI GRATUIT