État d’urgence en Russie | PIET BROSSE L’INFO #92

La trêve d’hiver ? On ne connaît pas en Russie. Mercredi dernier, la branche russe d’Amnesty International a eu la très désagréable surprise de trouver des scellés sur la porte de son local. Interdiction d’entrer sans un fonctionnaire de la ville habilité. Du côté de la ville, on justifie l’exclusion par des loyers impayés. Accusation niée par Sergueï Nikitine, le directeur du bureau moscovite d’Amnesty. Selon lui, la cause serait plutôt à chercher dans les activités de l’ONG. La veille de l’exclusion, Amnesty avait appelé à enquêter sur les conditions de détention d’un opposant russe. Depuis mai dernier, le pouvoir peut fermer des associations sans passer par la justice, si la “protection de la Constitution” ou la “sécurité nationale” le justifient.

 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)
 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

Tous les lundis, Piet brosse d’une manière décalée et colorée une info passée inaperçue.

Recommandé pour vous

0 commentaires

Connexion

Réinitialiser mot de passe

Recevez 8e étage dans votre boîte mail !

L'information que vous n'avez pas lue dans les autres médias ! 📬
S'INSCRIRE