Norvège : Les voitures électriques comptent pour 20% des nouveaux véhicules immatriculés

 Depuis un peu plus d’une semaine, plus de 100 000 voitures électriques circulent sur les routes norvégiennes. Avec 19 voitures électriques pour 1000 habitants, le pays peut se vanter d’avoir le meilleur ratio du monde en la matière.

(Photo Flickr/ Carlos Bryant)
(Photo Flickr/ Carlos Bryant)

Ses 100 000 voitures électriques permettraient à la Norvège, pays scandinave de 5,2 millions d’habitants, de diminuer ses émissions de CO2 de près de 200.000 tonnes chaque année, nous apprend un récent article de The Local. Un excellent résultat qui découlerait directement de la mise en place de mesures d’incitation publiques très efficaces, comme s’en est félicitée mardi dernier l’Association norvégienne pour la voiture électrique.

Ainsi, en multipliant les exemptions de taxes ces dernières années, mais aussi les péages urbains et stationnements gratuits sur les parkings publics pour les propriétaires de voitures électriques, la Norvège a visiblement fait mouche. Les voitures électriques représentent désormais près de 20% des nouvelles immatriculations et le pays peut désormais se vanter de posséder le meilleur ratio du monde en la matière (19 voitures électriques pour 1000 habitants, soit environ 3% du parc de voitures particulières).

En valeur absolue, la Norvège possède désormais la quatrième plus importante flotte de voitures électriques au monde, selon les chiffres de la Fédération européenne pour le transport et l’environnement. Devant elle, on ne retrouve que les mastodontes démographiques que sont les États-Unis, la Chine et le Japon, avec lesquels elle peut difficilement rivaliser.

L’Association norvégienne pour la voiture électrique ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Elle vise à atteindre le seuil des 400 000 voitures électriques d’ici les trois prochaines années, ce qui devrait, en théorie, permettre au pays d’atteindre les objectifs climatiques qu’il s’est fixés — soit, d’ici 2020, une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 30 à 40% par rapport à leur niveau de 1990.

Recommandé pour vous

0 commentaires

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Recevez 8e étage dans votre boîte mail !

L'information que vous n'avez pas lue dans les autres médias ! 📬
S'INSCRIRE