Norvège : Une banque s’essaye au crédit islamique

 Storebrand, une banque norvégienne, a décidé de s’essayer au crédit islamique, parfois connu sous le nom de prêt « halal », dans l’espoir de séduire la clientèle musulmane du pays. En l’espace d’une semaine, près de 300 clients potentiels auraient déjà contactés la banque.

(Photo Flickr/ Storebrand ASA)
(Photo Flickr/ Storebrand ASA)

Les Norvégiens à la recherche d’un crédit immobilier « halal » pourront désormais frapper à la porte de la banque norvégienne Storebrand. Comme l’explique un récent article paru sur le site Internet d’information The Local, la banque a récemment mis en ligne un site Internet dédié à cette nouvelle activité.

Storebrand y explique qu’elle est actuellement en train de s’essayer au crédit immobilier islamique, sans intérêts, compatible avec la charia dans la mesure où il n’entre pas en contradiction avec les préceptes de l’islam. Objectif : attirer la clientèle musulmane du pays qui pourrait refuser de souscrire à un prêt classique en raison de ses convictions religieuses — pour rappel l’islam interdit la spéculation, de même que les prêts avec intérêts. On apprend sur le site Internet de la banque qu’au lieu de payer des intérêts, l’acheteur paierait un loyer à Storebrand jusqu’à devenir propriétaire (NDLR, dans le cadre d’un crédit islamique, l’emprunteur verse généralement tout de même une prime au prêteur).

« Nous voulions découvrir s’il pouvait exister une autre façon d’entrer sur un marché immobilier avec des prix en hausse. Le produit pourrait séduire les jeunes, ceux qui viennent d’être diplômés ou les gens qui ne peuvent pas accepter un crédit immobilier normal à cause de leur religion », peut-on lire sur le site de la banque. En l’espace d’une semaine à peine, près de 300 personnes auraient déjà contacté la banque à ce sujet.

De son côté, Bjorn Erik Sættem, le porte-parole de Storebrand, a déclaré au quotidien Vårt Land que la banque est en train de jauger le marché potentiel et de réfléchir aux produits financiers qu’elle pourrait offrir. Il a également avoué que son établissement a reçu quelques réactions négatives à la suite de cette annonce et que certains clients sont allés jusqu’à résilier fermer leur compte.

Côté français, la première agence entièrement dédiée à la finance islamique a ouvert ses portes en 2015. Cependant, plusieurs établissements bancaires s’étaient auparavant déjà positionnés sur ce créneau dès les années 2000.

Recommandé pour vous

1 commentaires

  1. keg 5 années ago

    y a t-il intérêt à une banque charia?

    http://wp.me/p4Im0Q-1ww

    Répondre Like Dislike