Norvège : Un premier ferry 100% électrique pour avril 2018

Pour la première fois de l’histoire de la Norvège, un ferry 100% électrique, sans dégagement d’émissions, naviguera dans les célèbres fjords du pays. Il devrait entrer en service en avril prochain. Une annonce saluée par de nombreuses organisations de protection de l’environnement norvégiennes.

(Photo Flickr/ Kamil Porembiński)
(Photo Flickr/nbsp;Kamil Porembiński)

Le « Futur des Fjords » devrait être mis à flot en avril 2018, a annoncé jeudi dernier The Fjords DA, l’armateur du premier ferry fonctionnant exclusivement à l’électricité de Norvège. Long de 42 mètres de long, ce traversier-catamaran en fibres de carbone sera capable de transporter 400 passagers à une vitesse de 16 nœuds, soit près de 30 km/h. Le tout grâce à ses deux moteurs électriques de 300kW, sans aide d’un quelconque moteur à combustion interne, nous révèle World Maritime News dans un récent article.

La construction du “ferry vert” a débuté dans un chantier naval spécialisé de la société Brødrene Aa, près d’Oslo. Coût estimé : 144 millions de couronnes norvégiennes, soit un peu plus de 15,2 millions d’euros. Le navire devrait dans un premier temps desservir deux fjords du pays, dont le Nærøyfjord, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005, et réaliser en moyenne 700 trajets par an.

Le pays scandinave, riche d’une longue tradition en matière de transports maritimes, n’en est pas à son coup d’essai. Un ferry électrique capable de transporter 350 passagers et 120 voitures, baptisé l’Ampère, parcourt déjà les eaux norvégiennes depuis 2015. À l’inverse du « Futur des Fjords », ce bâtiment reste cependant équipé d’un moteur à combustion interne permettant de prendre le relais si nécessaire, comme le fait remarquer la fondation Bellona, l’une des principales organisations de protection de l’environnement du pays. Même constat du côté du « Vision des Fjords », un ferry à propulsion hybride diesel-électrique lancé en 2016 par The Fjords DA — il avait remporté le titre de navire de l’année au salon SMM de Hambourg.

Le transport maritime « est un secteur où l’on peut réaliser beaucoup d’économies de carburant grâce à l’électrification, avec des solutions hybrides, mais aussi avec des solutions tout électrique comme le « Futur des Fjords ». Il est clair que le coût des batteries est en baisse. C’est cher aujourd’hui, mais c’est en baisse », a ainsi souligné Frederic Hauge, le président et cofondateur de Bellona, dans une interview accordée à l’AFP.

Bien qu’étant l’un des plus gros producteurs de pétrole d’Europe, la Norvège se veut également un pays avant-gardiste en matière d’énergie électrique. Ainsi, nous vous expliquions par exemple en décembre dernier que les voitures électriques comptent maintenant pour 20% des nouveaux véhicules immatriculés dans le pays.

L’association norvégienne des armateurs a également profité de l’annonce jeudi pour dévoiler ses nouvelles mesures afin d’aider le pays à atteindre les objectifs de la COP21 en matière de limitation du réchauffement climatique : une réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050 et un taux 0 d’émissions en 2100.

Recommandé pour vous

0 commentaires