Crise grecque : saison 8, ep. 3552 | PIET BROSSE L’INFO #124

Alerte spoiler : en fait le méchant FMI devient gentil. Un peu.

Dans la saison précédente, le Premier ministre grec Alexis Tsipras avait perdu son bras de fer contre l’Eurogroupe et l’intraitable ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble. Il avait dû opter pour un nouveau tour de vis austéritaire, en échange du maintien du plan d’aide à la Grèce.

La semaine dernière, les ministres des finances de la zone euro se sont réunis pour discuter du déblocage d’une aide supplémentaire au profit de la Grèce, afin qu’elle tienne ses échéances de cet été. Le ministre grec des finances, Euclide Tsakalotos, espérait obtenir un allègement de la dette grecque en mettant dans la balance la liste des réformes adoptées par Athènes.

Hors de question pour le ministre des finances, Wolfgang Schäuble, qui n’a pas spécialement intérêt à éponger la dette des Grecs avec l’argent des contribuables allemands, alors que sa patronne Angela Merkel joue sa place de chancelière en septembre prochain.

Mais, surprise, le FMI est passé de père fouettard de l’austérité tous azimuts à protecteur de la Grèce. Sa directrice Christine Lagarde refuse de mettre 1,8 milliard au pot commun si les créanciers de la Grèce (c’est à dire un beau paquet de banques, allemandes notamment), renoncent à récupérer leurs créances immédiatement.

Finalement, 8,5 milliards d’euros ont été débloqués par la zone euro pour cet été, et les pistes pour l’allègement de la dette grecque devraient être explorées. La suite au prochain épisode.

 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)
 Dessin par Piet ( Piet/8e étage)

Recommandé pour vous

0 commentaires

Connexion

S'inscrire

Réinitialiser mot de passe

Testez 8e étage gratuitement pendant 1 mois !

Des grands reportages exclusifs en toute indépendance 🌍
ESSAI GRATUIT